Accueil > Publications > Comment choisir sa presse à granuler ?

Comment choisir sa presse à granuler ?

Publiée le 24/12/17

Qu'il s'agisse de sa première presse à granuler, ou d'une presse venant en remplacement d'une autre, les données d'entrées à considérer sont toujours les mêmes :
- L'objectif de production
- Le matériel nécessaire et son coût

L'objectif de production de granulés


La production de granulés est généralement évaluée en tonnes par an. Cette donnée, bien que primordiale, n'est pas suffisante pour déterminer la puissance et le type de fonctionnement de la presse à granuler nécessaire.
En effet, la production est tributaire de plusieurs facteurs :

La formulation

Le granulé, lorsqu'il est composé de plusieurs matières doit avoir toujours la même composition. La formule du granulé implique donc plusieurs matières dont chacune possède des caractéristiques physiques différentes et donc des propriétés de compression propres. L'objectif de la production du granulé (combustion, alimentation animale) est également à prendre en compte. De cette donnée dépendra le type de filière, la longueur des granulés et par conséquent le type de presse à pellets associé.

La puissance du moteur
Pour faire simple, on peut dire qu'une grosse puissance de presse équivaudra à un gros débit. Bien que la presse doit être calibrée à l'objectif de production, il est intéressant de noter que le coût des machines n'évolue pas exponentiellement dans la montée en gamme et donc en puissance des appareils. Ainsi il est primordial d'envisager une évolution de sa production pour directement intégrer ce facteur de développement dans l'investissement initial.
La plupart des constructeurs de presses à granuler (KAHL, CPM...) prévoient ces évolutions dans leurs modèles en intégrant la possibilité d'équiper les presses de moteurs à puissances variables. Le tout est donc de s'équiper du modèle qui aura la puissance minimale nécessaire pour l'objectif initial, avec une possibilité d'augmenter la puissance du moteur dans le cas du développement de l'activité.
La puissance de la presse n'est pas à prendre à la légère, en effet plus la puissance est grande, plus le débit est important et....plus les coûts en maintenance et la difficulté d'intervention sur les machines sont élevés. À titre d'exemple, il est beaucoup plus difficile de changer une filière sur une presse CPM california 7722-2.5 (débit jusqu'à 2t/h) que sur une presse KAHL 30 kw. La raison est simple : plus la puissance et le débit sont importants, plus les pièces sont surdimensionnées pour encaisser les contraintes mécaniques. Elles sont donc plus lourdes, plus onéreuses et plus encombrantes.

La conduite de la presse
Un autre élément qui n'est pas négligeable dans le choix de sa presse, c'est la main-d'oeuvre disponible pour surveiller le fonctionnement et assurer l'alimentation de l'unité en continu. Ainsi, il est important de mettre en relation l'objectif de production annuel avec les heures de fonctionnement de la presse (cycle en 3*8 ? en 2*8 ? en dents de scie ?), avec l'approvisionnement disponible (arrivage continu sur l'année ? arrivage massif suite à différentes récoltes ?).
Chez Pellet Process, nous prenons en compte toutes ces données afin de calibrer la puissance de l'installation.

Le coût du matériel et son installation



La presse

Le facteur à ne pas négliger dans le choix du constructeur de la presse à granuler, outre la qualité de son matériel, c'est son service après-vente : dépannage, pièces détachées. De manière générale, les constructeurs ont à présent pris conscience de ce problème et sont réactifs sur la mise en oeuvre de solutions de dépannage. Il est évident que nous parlons ici des constructeurs ayant des représentants, des commerciaux, des contacts humains sur le territoire. Nous ne saurons que vous déconseiller d'acheter des presses à granuler expédiées de pays exotiques et sans aucun contact en France.

Le matériel annexe
On ne peut dissocier la production de granulés à la presse, or, sans ses composants annexes, une presse n'est d'aucune utilité. On peut imager ce fait par une voiture sans roues et sans volant.
À titre d'exemple, une presse ne peut fonctionner sans un broyeur, une vis d'alimentation, un refroidisseur et tout le système de convoyage associé. Cette liste n'est pas exhaustive et représente le strict minimum pour le fonctionnement d'une unité de production de granulés. Dans la réalité, une installation réduite à ces éléments ne peut fonctionner, certains automatismes, des silos ou trémies tampons, des tapis de transferts sont indispensables. Le prix des matériels annexes et indispensables n'est donc pas négligeable, une fois la presse trouvée, le budget peut parfois être multiplié par trois ou quatre ! D'où l'intérêt de se faire assister par un bureau d'études lors de la définition de ses besoins (prestation que nous proposons évidemment, contact).

L'installation
L'installation de l'unité n'est pas chose aisée, la hauteur et la place disponible, le génie civil, les arrivées de matières premières mais aussi de vapeur, d'eau ou d'électricité sont autant de composantes que de problématiques à solutionner en amont du projet.

L'électricité
Une presse de 100 kw (débit d'environ 1t/h sur du granulé de bois) va impliquer une puissance aux alentours de 150 kw sur l'ensemble de la ligne (somme de tous les composants annexes évaluée). Le forfait du fournisseur d'énergie va donc se situer aux alentours de 190 KvA ! L'installation de ce type de forfait ainsi que son coût n'est donc pas négligeable. Pour plus d'information, visitez la page sur le convertisseur kw vers kva

L'entretien
Le modèle de la presse, son ancienneté et sa rareté conditionnent directement le volume de pièces détachées disponible ainsi que leurs coûts. cette donnée est évidemment à prendre en compte au moment du choix du matériel.

Conclusion


Au vu de tous ces éléments, il est à noter que le choix d'une presse à pellets professionnelle n'est pas à faire à la légère. Il convient donc de prendre en compte toutes les variables citées précédemment pour au final faire le choix le plus adapté à votre objectif de production.
N'hésitez pas à nous contacter pour vous aider dans cette démarche qui peut parfois se révéler fastidieuse, nous pourrons, en plus de vous fournir le process, vous proposer des offres de nos partenaires.